Robert COMBAS

Robert Combas est né en 1957 à Lyon

Dans sa peinture Robert Combas, ne se décide ni pour l’histoire ni pour la contingence même s’il tire des enseignements de l’une et de l’autre. C’est ce qui, d’emblée, le singularise. Pour s’en sortir, il s’attache à pervertir les deux registres sans trop se poser de questions. Ce qu’il fomente dans ce tripatouillage où l’humour l’emporte sur la stratégie, c’est une peinture à histoires c’est-à-dire une peinture qui cultive un côté querelleur, grivois et burlesque. Il pratique la figuration comme une mauvaise plaisanterie. Il ne ménage ni la forme ni le fond. Il multiplie les protubérances, les incongruités et les déficiences. Il éructe, postillonne comme un diable. Son pinceau houspille des tronches mal taillées, des matrones gribouillées et des graffitis obscènes. Sa toile déborde de langues pendantes, de jambes écartées, de sourires hébétés, de coups de couteau dans le dos et de tifs dressés sur la tête. Pour lui, le dessin, les couleurs, « ça part tout seul », comme des déflagrations intempestives.

http://www.combas.com